Je suis porteur sain d’une neuropathie optique héréditaire. Le vaccin peut-il avoir un effet déclencheur de la maladie ?

Je suis atteint d’une neuropathie optique héréditaire. Le vaccin peut-il aggraver les symptômes ?

Voici les questions que peuvent se poser les familles concernées par une N.O.H. en ces temps troublés… Nous avons alors sollicité l’avis du Dr. Christophe Orssaud, que nous remercions pour son investissement auprès de notre communauté. Sa réponse est rassurante : « la vaccination ne devrait pas entrainer de complications chez les patients porteurs d’une neuropathie optique héréditaire« . Explications ci-dessous.

Différents types de vaccins ont été développés pour protéger de l’infection par la Covid-19. Ces vaccins suscitent de nombreuses questions et interrogations, notamment concernant leur sécurité. En effet, si certains vaccins, tels que celui développé par Astra Zeneca, utilisent des technologies classiques, d’autres, tels ceux développés par les Laboratoires Pfizzer ou Moderna, reposent sur une technique « nouvelle ». Ils ont recours à la synthèse de l’ARN messager d’une protéine virale, la protéine S, pour aboutir à la production d’anticorps par les cellules cibles.

Cette technologie n’a pas été mise au point uniquement pour produire ces vaccins. Elle est en fait connue et étudiée depuis de nombreuses années. C’est pourquoi elle peut être considérée comme « sans danger ». De plus, à ce jour, plusieurs millions de personnes ont été vaccinées dans le monde.

Les différentes études réalisées avec ces trois vaccins disponibles en France, ou qui devraient l’être bientôt, ont démontré leur efficacité pour prévenir les infections liées à la Covid-19 et à ses variants actuellement répertoriés. Cette efficacité est relativement identique quel que soit l’âge des personnes vaccinées et quel que soit le vaccin utilisé.

Les complications liées à l’utilisation de ces différents vaccins ont été largement et systématiquement recherchées et listées tant en France que dans le monde. Les résultats de cette surveillance ont été diffusés. Ainsi, les médias ont relayé les accidents thrombotiques diagnostiqués chez de rares patients ayant reçu le vaccin Astra Zeneca. De plus, il a rapidement été pris des dispositions découlant de ces observations et ce vaccin a été spécifiquement réservé à une classe d’âge moins ou non exposée à ce type d’accident.

Par contre, à ce jour aucune complication portant sur le système nerveux n’a été rapportée. Ce fait est essentiel car il permet de considérer que la vaccination ne devrait pas entraîner de complications chez les patients porteurs d’une neuropathie optique héréditaire.

L’intérêt de la vaccination ne se discute pas dans la population générale. Elle s’ouvre même à des classes d’âge de plus en plus larges. En l’absence de complication répertoriée, elle ne se discute pas chez les patients porteurs de neuropathies optiques héréditaires. Il est également important de proposer cette vaccination aux proches pour éviter qu’ils ne deviennent « cas contact ».

Christophe Orssaud, neuro-ophtalmologue, HEGP – Paris – CRMR Ophtara, filière SENSGENE, ERN Eye, président du Comité médico-scientifique d’Ouvrir Les Yeux.
Texte du 3 juin 2021.

Espace dédié à la COVID-19

Nous vous rappelons qu’une page dédiée au COVID-19, en lien avec les N.O.H. ou plus généralement avec la cécité, est à votre disposition sur le site de l’association.

Vous pouvez y accéder directement en cliquant sur le bouton ci-dessous :