Mise à jour importante : le nombre de volontaires pour cet essai a été atteint. Les candidatures sont donc closes. Merci pour votre mobilisation ! Assurez-vous de recevoir nos newsletter pour être informé des suites de l’étude.

Un essai clinique a débuté sur l’Atrophie Optique Dominante (AOD ou encore maladie de Kjer) nommé “Etude pilote de tolérance et d’efficacité du nicotinamide (Vitamine B3)”, ou plus simplement “NICOPA1-TOL”.

Les objectifs sont de tester :
– la tolérance de la prise de nicotinamide
– l’efficacité de la prise de nicotinamide
Si les résultats sont positifs, il serait envisageable de stabiliser voire améliorer la vision, et même prévenir la survenue de la maladie. Ce serait une formidable avancée !

Ouvrir Les Yeux encourage vivement les personnes concernées à y participer. Vous aiderez à concrétiser les espoirs d’un traitement pour votre famille et la communauté des Neuropathies Optiques Héréditaires. Cet essai pourrait être ensuite proposé aux malades atteints de N.O.H. de Leber.

L’équipe du Pr. Pascal Reynier du CHU d’Angers, a mené une étude métabolomique (correspondant à l’analyse de l’ensemble des métabolites retrouvés chez les malades) sur le plasma de personnes atteintes de la maladie de Kjer (AOD). Cette étude a permis de mettre en évidence une déficience en vitamine B3 chez ces personnes, déficience également constatée chez des personnes atteintes de N.O.H. de Leber et de glaucome. Le fonctionnement des mitochondries est impacté dans les N.O.H.

Or, la vitamine B3 est bénéfique pour les mitochondries et joue également un rôle neuroprotecteur. Cette vitamine ayant déjà montré un bénéfice sur le glaucome, elle pourrait également être bénéfique pour les personnes atteintes d’AOD.

Vous devez :

  • Avoir plus de 18 ans
  • Etre affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale
  • Avoir fait le test génétique attestant que vous êtes porteurs d’une AOD ou AOD+
  • Ne pas avoir pris de nicotinamide (Nicobion) ou d’idébénone (Raxone) depuis plus de 3 mois
  • Etre capable de prendre des médicaments par voie orale
  • Ne pas présenter de contre-indication au nicotinamide
  • Ne pas présenter d’allergie ou d’intolérance au lactose ou au galactose

Voici ci-après à quoi le participant s’engage.

L’étude d’une durée de 6 mois impliquera 3 visites au CHU d’Angers : la visite d’inclusion, une visite à 3 mois et une à 6 mois, ainsi que 4 suivis téléphoniques. Lors des visites, les examens suivants seront effectués :

  • prise de sang à jeun
  • examen ophtalmologique complet
  • auto-questionnaire de qualité de vie

Il faudra prendre 6 comprimés par jour en 2 prises de 3 comprimés pendant 6 mois. Il vous sera également demandé de faire des analyses de sang mensuelles près de chez vous.

Si vous participez à cette recherche, une indemnisation sur justificatifs des frais de transport, hôtellerie et restauration pour chaque visite réalisée vous sera proposée par le CHU d’Angers.

Pour vous porter volontaire, complétez le formulaire ci-après :

Votre mobilisation pour cette étude est d’une importance capitale pour faire progresser la recherche sur la maladie de Kjer, et plus généralement sur les N.O.H. Nous comptons sur vous !

Aidez nous à recruter des volontaires. Vous connaissez une personne concernée par la maladie de Kjer (un membre de la famille, une connaissance) ? Vous pouvez lui transmettre le lien vers cet article (par e-mail, SMS, ou encore via les réseaux sociaux).

Sur ordinateur : faire un clic droit sur le lien avec la souris puis choisir « copier le lien ».
Sur smartphone ou tablette : faire un appui long sur le lien puis choisir « copier le lien ».

Lien de l’article à copier

La présentation de cette étude également disponible en PDF. Lien vers le PDF.